Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS samedi 17 juin 12h à 13 h

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 14:52

La prochaine Conférence Nationale des Comités Locaux ATTAC aura lieu les 11 et 12 février 2017

La Conférence nationale des comités locaux (CNCL) est l’organe de représentation des comités locaux d’Attac. Elle est un lieu d’échange et de débat entre les comités locaux, entre les comités locaux et le Conseil d’administration. Elle propose au Conseil d’administration des orientations et lignes d’action.

 

Au programme 6 ateliers-débat

Voir le programme complet

ATELIER 1 : Alternatives

Comment chaque comité local peut contribuer à populariser les différentes alternatives concrètes existant sur son territoire.

L’objectif de cet atelier est de faciliter les échanges entre CL pour connaître et mutualiser les expériences d’alternatives locales concrètes auxquelles participent déjà (ou pas encore!) chacun des CL présents et /ou des militants à titre personnel. Il s'agit aussi d'explorer collectivement une piste possible parmi d'autres ; et en partant de ces expériences locales, voir s'il est possible d'intégrer, et de quelle façon, la question des initiatives concrètes au sein des campagnes existantes d'Attac.

 

ATELIER 2 : Le libre échange en question

L'OMC a institué le libre échange transfrontalier comme une règle universelle. Devant l'organisme de traitement des règlements de l'OMC, les entreprises s'affrontent et règlent leurs comptes par états interposés. Le processus s'est depuis largement étendu dans le cadre des accords de libre échange ouvrant aux entreprises le droit de poursuivre devant des tribunaux dits « arbitraux » les états dans lesquels elles s'installent pour peu qu'ils prétendent à des décisions publiques contraires à leurs intérêts privés..

L'union européenne est le fer de lance de plusieurs ALE dits « de nouvelle génération » dans lesquels, en addition des tribunaux arbitraux, des procédures dites « de coopération réglementaire » introduisent la supervision des entreprises sur les textes législatifs.

ATTAC et les altermondialistes sont à la pointe d'un combat difficile, car il s'inscrit dans l'opacité de négociations secrètes obligeant à une mobilisation constante. D'un autre côté, nos adversaires sont les maîtres d'un agenda déstabilisant utilisant tous les prétextes pour désinformer sur l'état réel des négociations.

Le but de cet atelier est de définir des moyens permettant d'entretenir une mobilisation du public sur des événements dont nous ne maîtrisons pas toujours le calendrier mais aussi d'y voir clair sur des stratégies transnationales et sur leurs conséquences locales dans les conditions particulières de nos régions.

 

ATELIER 3 : Les énergies d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Une transition énergétique s'impose aujourd'hui à l'humanité. Celle-ci aura lieu, soit avec des violences si nous laissons décider la loi du marché, soit en respectant des valeurs humaines si les conditions d'un choix démocratique sont réunies.

Un groupe de travail mandaté par la CNCL propose un Petit Livret, qui rassemble tous les éléments nécessaires à un débat sur l'énergie à partir de données fiables. Ce livret s'adresse d'abord aux militants d'Attac et aux Comités Locaux, mais aussi à un public le plus large possible.

Le livret montre d'abord l'importance de l'énergie pour chacun de nous dans nos sociétés actuelles (un bien commun vital et une nécessité pour toute initiative) et rappelle ce que nous apprend la science actuelle sur l'énergie: c'est l'origine de la matière, de la vie sur terre et de son évolution qui a fini par donner naissance à l'humanité actuelle.

Un premier chapitre rappelle qu'au cours de leur histoire les hommes ont vécu deux transitions énergétiques caractérisées par des changements rapides de l'énergie utilisable par les hommes, en quantité et en qualité. Après chacune de ces transitions, les hommes ont cherché à maitriser ces nouvelles énergies, au cours de périodes de temps plus longues, que nous avons appelées âges énergétiques.

Un deuxième chapitre est consacré à l'analyse des avantages et inconvénients des différentes sources d'énergie que nous maitrisons aujourd'hui, ainsi qu'aux techniques de stockage direct et indirect de l'énergie qui se développent. Les énergies renouvelables maitrisées aujourd'hui sont abondantes et bien réparties à travers le monde.

Un troisième chapitre traite de la troisième transition énergétique qui s'amorce au jourd'hui. Elle pourrait être celle que l'on souhaite ou rester celle du BAU (Business As Usual) qui pérenniserait le monde actuel.

L'objectif de l'atelier est de présenter le contenu de ce livret et d'en débattre

 

ATELIER 4 : Le Jugement Majoritaire

L'histoire récente comme l'actualité poussent les citoyens à questionner de plus en plus ouvertement les mécanismes démocratique. La méthode que nous utilisons pour élire nos représentants, à savoir le scrutin uninominal à un ou deux tours, souffre de graves défauts. Ces défauts sont connus depuis la Révolution française.

D'autres méthodes existent depuis longtemps, mais aucun système de vote où les électeurs comparent les candidats ne peut satisfaire les garanties démocratiques les plus élémentaires.

Le Jugement Majoritaire, proposé par Michel Balinski et Rida Laraki (CNRS, École Polytechnique), a précisément été conçu pour ne pas tomber dans les travers précédents. Il repose tout d'abord sur un changement d'approche ; les électeurs ne doivent pas voter, mais exprimer le jugement qu'ils portent sur chaque candidat. Et ça change tout. Le dépouillement s'appuie sur une autre idée originale : la mention majoritaire. Ce concept se fonde sur une nouvelle perception de la notion de majorité qui se définit sur des considérations profondément démocratiques.

L'objectif de l'atelier est de poser les bases d'une discussion sur le Jugement Majoritaire en tant que type de scrutin alternatif viable, et sur l'intérêt des concepts qui le fondent, tout en restant focalisé sur la problématique des scrutins et sans déborder sur les questions relatives aux institutions et à la démocratie de manière trop générale.

 

ATELIER 5 : semaine internationale d’action #EndTaxHeaven du 3 au 9 avril 2017

Attac coordonne avec l’Alliance mondiale pour la justice fiscale une semaine internationale d’action #EndTaxHeaven qui débutera le 3 avril 2017, date anniversaire de la révélation du scandale des « Panama Papers ». Après le succès de la mobilisation des faucheurs de chaises pour le procès de Dax, ce sera le prochain temps fort de notre mobilisation contre l'évasion et l'impunité fisscales. De nouveaux matériels et de nouvelles actions sont en cours de préparation pour faciliter la mobilisation d'un nombre toujours plus important de citoyen.ne.s.

 

ATELIER 6 : Pub = TVA bis = Autre prélèvement obligatoire ?

Pour les fabricants et les commerçants, la publicité est un moyen de promotion. La pratique, dite du sponsoring, leur permet de « subventionner » nombre d’activités, médias « gratuits », épreuves sportives ou actions culturelles. Gratuits, vraiment ? En fait l’argent consacré à ces « subventions » provient du chiffre d’affaire des annonceurs, fruit de la somme de nos achats. Le coût de la publicité, intégré dans le prix des produits ainsi promus, est exclusivement supporté par le consommateur. En est-il vraiment conscient ? Pour quel montant ? Comment ? Pour quel résultat ? Si, en tant que contribuable, il sait ou peut théoriquement savoir ce qu’il paie et ce qu’il advient de ses deniers affectés aux finances publiques, dont par exemple la TVA, qu’en est-il du coût et du devenir de sa « contribution » dédiée à la pub et au sponsoring?

Dans ces conditions, ne peut-on pas apparenter la pub à une « TVA bis » alimentant un « système fiscal parallèle », car non contrôlé ?

A l’instar d’une « écotaxe » ou « taxe Tobin », ne faudrait il pas surtaxer le sponsoring et, en compensation, minorer les prélèvements obligatoires ? La démocratie et l’environnement ne s’en porteraient que mieux.

CNCL ATTAC 11 et 12 février 2017
Repost 0
Published by Attac Villeneuve d'Ascq - dans vie interne ATTAC
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 16:48
Des utopies aux alternatives, agissons ensemble ! 

L' Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale

Plus de 1000 participant·e·s à la première Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale qui s’est tenue à Besançon du 6 au 9 juillet 2016.

En 2016, pour la première fois, l’Université d’été est organisée en partenariat avec le CRID et le RéCiDev, un mois avant la tenue du Forum social mondial à Montréal. Besançon accueille la 9ème édition de l’UESI mais aussi la 1ère édition de l’Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale.

Du 6 au 9 juillet, autour de la thématique « Des utopies aux alternatives, agissons ensemble ! », ce sont une centaine d’organisations de la société civile et un millier de participant-e-s qui se sont retrouvés pour 4 journées remplies de solidarité.

L’Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale est marquée par des séances d’ouverture et de clôture où des représentants des mouvements sociaux de France et du Brésil, Canada, Maroc, Burkina Faso… partagent avec nous leurs luttes et succès pour le respect de leurs droits. Actrices et acteurs du développement, de la solidarité internationale, de l’éducation populaire, de l’économie sociale et solidaire, des droits humains, syndicats : tous présents pendant l’Université pour animer des modules et ateliers pédagogiques pour former et informer. Climat, migrations, commerce, militantisme, paix, banques et finance, éducation au développement, droits des femmes et des peuples autochtones… Tous ces sujets et bien plus traités sous l’angle des initiatives et alternatives qui permettent d’accompagner nos sociétés sur la voie d’un développement solidaire et durable à tous les niveaux. Dans une ambiance conviviale, un ensemble d’activités culturelles et festives… mais toujours engagées.

Consultez le programme des ateliers et modules

Les reportages photos du vendredi 8 juillet et du dimanche 10 juillet

ou les dessins de Rodho

Repost 0
Published by Attac Villeneuve d'Ascq - dans vie interne ATTAC
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 09:51
les possibles : la nouvelle revue du conseil scientifique d'ATTAC

La nouvelle revue Les possibles est appelée à succéder à Lettre du Conseil scientifique d'ATTAC .

L’objectif est de créer un espace de débat théorique et de confrontations de pratiques, capable d’imaginer des stratégies de transformation sociale et de contribuer ainsi à l’initiation d’une transition véritablement sociale et écologique, vers plus de justice, d’égalité et de démocratie.

C'est une revue exclusivement à support électronique, de grande diffusion et gratuite, dont la périodicité sera trimestrielle. Elle sera animée par un comité éditorial pluraliste, en charge de définir les projets de contenu, de solliciter les auteurs, d’organiser l’examen des propositions d’articles.

Elle est en ligne sur le site ATTAC France à cette adresse

La revue a noué un partenariat avec Mediapart, à chaque parution trimestrielle de la revue, un des articles sera mis en ligne sur Mediapart.

À l’heure des dérégulations collectives tous azimuts qui ont fait le lit de la crise, de l’échec patent de la construction européenne libérale qui vise à faire du continent le paradis du marché, du délaissement progressif des préoccupations sociales non compensé par la prise en compte nécessaire de questions dites sociétales, et de la difficulté des organisations issues de l’histoire du mouvement ouvrier ou appartenant à la constellation altermondialiste à construire un rapport de force plus favorable, il faut sans doute définir un nouveau cap. C’est d’autant plus impérieux que le travail coopératif de reformulation intellectuelle des repères de la critique sociale et de l’émancipation sur le moyen terme a souvent pâti de la nécessité d’apporter des réponses immédiates à des urgences concrètes. Il s’agit d’une reformulation intellectuelle articulant les effets de structures et les constructions personnelles, les solidarités et les individualités, aussi éloignée d’un quelconque déterminisme structurel que d’un regain d’individualisme méthodologique dans les sciences sociales.

L’objectif est ambitieux et il ne pourra être atteint qu’au moyen de l’ouverture la plus large auprès des acteurs sociaux inscrits dans une double démarche d’engagement social et de réflexion : syndicalistes, associatifs, politiques, chercheurs, avant tout citoyens.

La revue comprend trois parties :

  • Un dossier thématique consacré ici à la protection sociale. On trouvera onze articles, mêlant des analyses historiques sur la protection sociale, des examens critiques de politiques sociales mises en œuvre en France (RSA), en Europe ou définies dans le monde par les institutions internationales, des propositions de renouvellement de la nature de la protection sociale, et des mises en perspective théorique.

  • Une deuxième partie de débats, qui portent ici sur la publication de deux ouvrages, l’un plutôt historique et politique, l’autre plutôt théorique, concernant le capital et les concepts de richesse et de valeur.

  • Une troisième partie proposant une revue des revues à vocation internationale, qui, dans ce numéro, est centrée sur des articles liés à la problématique de la protection sociale, sur quelques rapports des institutions internationales concernant le développement, les indicateurs de celui-ci, et la richesse accumulée dans le monde par une minorité, sur la lutte des femmes travailleuses chez LATelec en Tunisie, et enfin sur la crise en Syrie.

Les 11 articles du dossier thématique

(tous très lisibles, ils apportent aux militants de nombreux arguments et données pour les discussions et échanges)


Repost 0
Published by Attac Villeneuve d'Ascq C.D. - dans vie interne ATTAC
commenter cet article

La médiathèque d'Attac

Une rubrique sur les lectures, films, musiques qui ont marqués les militants d'Attac Villeneuve d'Ascq

Thèmes