Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

La loi Travail XXL de Macron-Pénicaud ! :Ses conséquences pour les salarié.e.s ; Ses liens avec les ALE samedi 16 septembre 12h à 13h

Les origines de l'écologie ! 19 aout 2107

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS 17 juin 2017

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

 

13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:28
 
Jeudi 6 juin 2013, l'Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) à partir des travaux de Christian Bataille (député PS du Nord) et du sénateur UMP Jean-Claude Lenoir, présentait un rapport d'étape sur les « techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste ».  . Les deux élus mettent en avant la nécessité pour la France de réduire la dépendance énergétique et relancer la compétitivité du pays.
 
Outre le fait de remettre sur le tapis le débat sur la fracturation hydraulique en France, le rapport met en avant le potentiel de l’exploitation du gaz de houille lié au charbon (le « grisou ») dans le bassin minier du Nord Pas De Calais. Le gaz de mine est exploité depuis 1975 dans les Houillères mais c’est le gaz de couche qui semble représenter un nouvel eldorado pour nos deux élus. On peut notamment lire dans ce rapport que « dans le Nord Pas-de-Calais, Gazonor dispose de deux concessions (« DSchiste attacésirée » et « Poissonnière ») et deux permis exclusifs de recherches (« Valenciennois » et « Sud Midi »). Les travaux relatifs au gaz de couche y sont réalisés en partenariat avec EGL. » p. 24. Selon leur analyse les ressources sont très importantes dans notre région : « Les ressources des deux bassins (Lorraine et Nord Pas-de-Calais) pourraient correspondre à dix années de consommation de gaz en France, c’est-à-dire significativement plus que ce qu’a produit à ce jour le bassin de Lacq » p. 26. On peut remarquer aussi que « Dans le Nord Pas-de-Calais, quatre demandes de forage d’exploration ont été déposés, dont deux devraient aboutir prochainement, sur les sites d’Avion (Flawell) et de Divion (Transvaal), où les travaux pourraient être réalisés en 2014. Deux autres forages sont envisagés à Bouvigny-Boyeffles (Les Quinze) et à Crespin. Il s’agit de procéder à des forages verticaux destinés à la seule exploration des couches de charbon, entre 1 500 et 1 600 mètres de profondeur, pour connaître leur teneur en gaz et leur degré de perméabilité. » p. 28
 
Selon ce même rapport il faut « Poursuivre l’exploration puis engager, dès que possible, l’exploitation du gaz de houille (gaz de couche) : dans la mesure où elle ne nécessite pas l’emploi de la fracturation hydraulique, la recherche de ce gaz en Lorraine et dans le Nord Pas-de-Calais ne doit pas être retardée par le débat sur les hydrocarbures de roches mères. » p. 69. On voit bien que ce rapport est la porte ouverte vers une exploitation de plus en plus effrénée de nos sous-sols du Nord Pas-De-Calais et des hommes et femmes qui vivent sur ces territoires.
 
Les critiques sont pourtant nombreuses sur ce rapport, Attac France a cosigné avec d’autres associations un article « Gaz de schiste: La fracturation hydraulique...un vrai champ de Bataille ! » (link). L’article met en avant l’absence de débat démocratique autour d’un rapport qui réduit la problématique de l'extraction des gaz de schiste et des gaz de couche a une simple question technique. Pourtant les études scientifiques le prouvent, l’exploitation de nos ressources fossiles accroit les émissions de gaz à effet de serre et donc la crise climatique.
 
L’article de nos camarades d’Attac France dénonce aussi la volonté émise par les parlementaires de « financer la transition énergétique par les retombées financières éventuelles de l'exploitation des gaz et huiles de schiste ». Enfin comme toujours le lobbying des industries pétrolières et gazières « cherchent, par tous les moyens à contourner la loi de juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique en France. La proposition des parlementaires de « réformer le code minier pour faire bénéficier les collectivités locales et les propriétaires d'une part des retombées financière liées à ces hydrocarbures. » apparaît comme une tentative très claire de convaincre citoyens et élus locaux de l’attrait financier de ces exploitations, en ne prenant nullement en considération les impacts sur l’eau, l’air, la terre, le paysage etc. et la santé des populations »
 
Dans le NPDC, nous devons encore rester plus vigilants face aux « expérimentations » sur le gaz de couche, la transition énergétique doit d’abord aller « vers la sobriété et les énergies renouvelables mais en aucun cas vers de nouvelles énergies fossiles, quelle qu'elles soient ». Surtout il devient plus que nécessaire d’organiser la transition vers une gestion démocratique de notre environnement qui ne doit en aucun cas rester entre les mains de quelques intérêts particuliers.
        

Partager cet article

Repost 0
Published by attaclillemetropole - dans Energie
commenter cet article

commentaires