Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

La loi Travail XXL de Macron-Pénicaud ! :Ses conséquences pour les salarié.e.s ; Ses liens avec les ALE samedi 16 septembre 12h à 13h

Les origines de l'écologie ! 19 aout 2107

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS 17 juin 2017

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

 

7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 07:30

France-5-emission-10-avril.jpgL'émission sera diffusée le mardi 10 avril 2012 à 21 h 18.

Documentaire de 52' realise par Elsa Fayner, produit par Chasseur d'Etoiles, avec la participation de France Televisions et du CNC. Production : Anne Gintzburger et Marion Pillas. 2012.

Le 11 mars 2011, des vagues de plus de 30 mètres submergent la centrale de Fukushima Daiichi au Japon. Il ne s'agit plus seulement de l'ex-URSS et de Tchernobyl, cette fois c'est un pays developpé qui est contaminé. Les autorités francaises ne peuvent plus prétendre que "l'accident grave" ne peut advenir dans l'Hexagone. Les parlementaires lancent des investigations : la sous-traitance apparait comme le point critique du nucléaire francais. L'opération "stress tests" lancée dans la foulée en tient-elle compte ? Que fait l'Etat ?

http://www.pluzz.fr/nucleaire-la-bombe-humaine.html

ll y a un an, la catastrophe de Fukushima confrontait les autorités françaises à la question du risque nucléaire. Mais l’audit engagé depuis dans les centrales du pays le plus nucléarisé du monde, par rapport au nombre d'habitants, omet un facteur majeur : l’utilisation massive de la sous-traitance. Ce documentaire met en lumière un phénomène aux conséquences inquiétantes. Le débat sera ouvert par Carole Gaessler, qui accueillera en direct sur son plateau plusieurs invités.

« Si, demain, il arrive un accident nucléaire, on va vous dire que c’est nous, les prestataires, qui sommes responsables parce qu’on n’a pas fait notre travail correctement, alerte un sous-traitant. La réalité, c’est qu’on ne nous donne ni le temps ni les moyens de le faire. » 80 % des ouvriers de la maintenance des centrales nucléaires françaises viennent désormais de la sous-traitance. Parmi ces vingt mille nomades du travail, ils sont de plus en plus nombreux à dénoncer la pression croissante sur les équipes et l’exigence de rentabilité au détriment de la qualité et de la sécurité. La leur, mais aussi celle de la population… En marge des stress tests ordonnés dans les centrales françaises au lendemain de la catastrophe japonaise, deux enquêtes officielles — l’une menée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’autre par une commission parlementaire — ont pour mission d’établir un état des lieux des installations. Quelle place est réservée à l’organisation du travail ? La journaliste Elsa Fayner a enquêté auprès de ces ouvriers du nucléaire et rencontré ceux qui militent contre les dangers de cette sous-traitance à outrance : syndicalistes, avocats, chercheurs… Son documentaire montre les relations souvent délicates entre politique, sûreté nationale et nécessité industrielle…
Anne-Laure Fournier

Bio express

Elsa Fayner.
Elsa Fayner, 34 ans, est journaliste pour le site d’information Rue89, où elle s’occupe de la rubrique Economie. Elle s’intéresse tout particulièrement au monde du travail. En témoignent son livre Et pourtant, je me suis levée tôt… (Panama, 2008), une immersion dans le quotidien des « travailleurs précaires », ses documentaires pour la télévision, tels que Travailleurs à bas prix (France 2/Capa, 2009), et, depuis janvier 2009, son blog Et voilà le travail. Elle a aussi travaillé sur la condition des femmes (Violences, féminin pluriel, Librio, 2007), l’environnement et le travail social, en collaborant pendant huit ans à Actualités sociales hebdomadaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by M.E. - dans Energie
commenter cet article

commentaires