Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs
Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz 
Pourquoi y a-t-il si peu de Gilets Jaunes à Roubaix ! mobiliser les quartiers populaires !  20 avril 2019
Gilets jaunes, les raisons de la colère samedi 16 mars 2019

Économie, Social, Environnement, Anthropologie, .....       Et fin du Capitalisme!  invité Paul Jorion 16 février 2019

Deux mobilisations contre le réchauffement climatique et pour l'amélioration de la qualité de la vie en villePARC et la friche Saint-Sauveur et Le collectif transports publics gratuits en métropole lilloise. 19 janvier 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 17:11

L'Appel d'air des exilé.e.s de Calais

On en parle plus beaucoup, effet de cadrage médiatique, mais la situation est toujours aussi dramatique, notamment du point de vue des violences policières et institutionnelles subies (voir le communiqué ci-dessous).

Les personnes concerné.e.s se sont mobilisé.e.s, ce qui est rare et difficile, comme vous pouvez l'imaginer. Soutenues par des associations locales, elles ont déposé un parcours. Elles demandent du soutien.

Venez manifester le dimanche 31 mars à 14h, sur la place d'armes de Calais.

Communiqué de L'Appel d'air

Le collectif Appel d'air est un mouvement spontané des personnes exilées de Calais, habitant de plusieurs campements, et de leurs soutiens, qui veulent se réapproprier le droit à la parole.

Cette mobilisation a émergé suite à l'expulsion définitive de la zone industrielle des Dunes, c'est pourquoi le collectif lance aujourd'hui cet appel à soutien :

Citoyen.ne.s calaisien.ne.s, bénévoles associatifs, militant.e.s, depuis un mois maintenant, la politique envers les personnes exilées s'est durcie. Cela se traduit par un harcèlement soutenu et des violences policières accrues, ainsi que des expulsions quotidiennes des campements de toute la ville de Calais.

Une expulsion définitive du terrain occupé jusque là a eu le lieu le 12 mars, d'autres expulsions sont planifiées prochainement pour empêcher définitivement l'occupation de la zone industrielle des Dunes et de tout autre lieu de vie proche de Calais. Les communautés en sont désormais chassées, victimes jour et nuit du harcèlement des policier.e.s. Les tentes sont jetées à l'eau, saisies, détruites et les associations déplorent plusieurs blessé.e.s graves suite à ces opérations policières.

Déjà très isolées, la situation aujourd'hui place les personnes dans une plus grande précarité encore.

Face à la maltraitance institutionnelle et étatique les personnes exilées sont obligées de se mettre toujours plus en danger pour passer la frontière.

Ainsi, le 2 mars au soir, une centaine de personnes se sont organisées pour tenter le passage en Angleterre de façon collective à bord d'un ferry.

Le 9 mars, une personne âgée de 20 ans est décédée dans un camion de marchandise.

Le 20 mars, une personne d'origine soudanaise a été déportée malgré le danger de mort auquel elle fera face dans son pays ; d'autres encourent le même sort au Centre de Rétention Administrative de Coquelles.

Face cette politique répressive, les personnes exilées de Calais se mobilisent.

Elles dénoncent le règlement Dublin III et son absurdité administrative devenue épidémique, condamnant les personnes à l'errance. Les personnes exilées souhaitent ouvrir un dialogue avec les gouvernements français et anglais afin de réclamer leur droit à la mobilité et à l'installation en Europe. Elles veulent que des solutions réelles et adaptées leur soient proposées.

Elles dénoncent les aménagements urbains « antimigrants » de la ville de Calais. L'abondance de clôtures, de pierres, de barbelés et de murs, pensée pour empêcher les personnes de s'installer, les contraignants à survivre dans un environnement hostile, indigne et dangereux.

Elles dénoncent la discrimination, la stigmatisation et la criminalisation dont elles font l'objet. Le harcèlement et l'enfermement à répétitions fragilisent psychologiquement les personnes jusqu'à les faire sombrer dans la dépression.

Elles dénoncent les violences policières, verbales et physiques, ainsi que les humiliations incessantes qu'elles subissent.

Elles dénoncent la responsabilité de l’État face aux décès qui adviennent à la frontière.

L'état français doit arrêter de nier l’existence des personnes en portant assistance aux vivants et en rendant hommage aux morts.

C'est au vu de toutes ces revendications que nous vous proposons de vous joindre à nous,

le dimanche 31 mars à 14h, sur la place d'armes de Calais.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires