Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS samedi 17 juin 12h à 13 h

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 10:45
Nuit debout : de plus en plus de monde pour inventer la démocratie

Suivons à Lille le mouvement « Nuit Debout »

Samedi 9 avril (40 Mars) place de la République

Afin de créer un lieu de rencontre, d'échange, de mobilisation au vu de tous, un véritable forum en son sens athénien, nous aimerions, le temps d'un coucher de soleil, et jusqu'à ce que notre énergie s'épuise, monter sur la place de la République une alternative à échelle locale à tous les modèles sociaux, économiques, culturels, écologiques, que la société nous impose. On occupe l’espace public pour reprendre notre place dans la République.

Venez, réfléchissons ensemble à notre devenir commun.

Ni entendues ni représentées, des personnes de tous horizons reprennent possession de la réflexion sur l’avenir de notre monde. Chacun se réapproprie la parole et l’espace public. La politique n’est pas une affaire de professionnels, c’est l’affaire de tous. L’humain devrait être au cœur des préoccupations de nos dirigeants. Les intérêts particuliers ont pris le pas sur l’intérêt général.

Le mot d’ordre de tous, c’est la « convergence des luttes », mais sinon, il n’y a pas de revendications communes encore bien définies. L’idée générale est de « repenser le système ».

Il y a des idées nouvelles qui surgissent et surtout un espoir. Les gens viennent débattre, confronter leurs idées, s’opposer parfois, mais toujours de façon pacifique.

Je n’ai pas bien compris d’où partait ce mouvement, mais c’est intéressant

Cela fait plaisir de voir tout ce monde ensemble, dans le calme et la bonne humeur

Ils ont réussi à donner une image très ouverte, où chacun se sent à l’aise.

Des AG d’étudiants, j’en ai fait et refait. Mais celles-ci sont marrantes, elles parviennent à transcender les organisations classiques.

On est gouverné par une élite, le but, c’est de remettre en cause le système qui nous gouverne .

Ce qui m’a plu dans la commission logistique, c’est que ça a donné quelque chose de cohérent sans qu’on ait besoin d’une organisation verticale.

Je crois qu’il y a un ras-le-bol général, je crois que les gens en ont vraiment marre de la façon dont on est gouvernés.

Il y a des gens, je crois qu’ils ne savent même pas pourquoi ils sont là, mais ça leur fait du bien, ils ont juste besoin que ça change.

Cela fait plusieurs mois et même années, que j’ai l’impression qu’il y a un réel problème de démocratie, que nos politiques ne représentent plus ce qu’il se passe sur le terrain.

Cela m’énerve beaucoup et ici, je peux échanger avec les gens, pour essayer de faire avancer les choses. Pour cela je reviendrai demain, et mardi, et mercredi, et au-delà.

Pour donner envie de lutter. Il faut la réduction du temps de travail, celui qui travaille sans arrêt, il ne participe pas, et il n’y a pas de démocratie sans participation des travailleurs

C’est compliqué la démocratie

Les assemblées suivent un code bien précis, avec une gestuelle qui facilite la sérénité des débats : mains en l’air pour approuver, en croix pour dire non, qui moulinent pour dire à celui qu’il parle qu’il se répète, etc.

Chaque commission a un porte-parole qui vient rendre compte de son travail. Tout se mélange un peu : la commission Démocratie se demande comment s’organiser sans hiérarchies ; la commission Communication parle réseaux sociaux ; la commission Action contacte les syndicalistes ; ...

quelques emprunts à Reporterre.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Attac Villeneuve d'Ascq - dans Sociétal
commenter cet article

commentaires