Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS samedi 17 juin 12h à 13 h

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 16:25
COP 21 : Construire un mouvement pour la justice climatique

à l'initiative de ATTAC Métropole et de la Coalition Climat 21 N-PdC,

le mardi 14 Avril a eu lieu un débat avec Christophe Aguiton

Animateur national et porte-parole de la Coalition Climat 21 nationale, membre du conseil scientifique d'ATTAC

Associations environnementales et sociales, ONG et syndicats se sont regroupés au sein de la Coalition Climat 21 afin d'informer et de proposer des mobilisations tout au long de l'année, avec l'objectif de peser sur la conférence en y invitant les mouvements sociaux et environnementaux.

Une coalition régionale s'est créée. Elle a organisé ce débat le 14 Avril 2015.

Les enjeux sur le climat

La communauté scientifique est unanime. Les risques pour l'humanité sont réels. Il faut absolument limiter la hausse des températures à 2° d'ici 2050. La planète survivra mais pas l'humanité.

Les problèmes climatiques commencent à s'accélérer : les typhons sont plus nombreux plus violents, les épisodes cévenoles plus importants, en cause une intervention humaine sur les sols et aussi le réchauffement de la méditerranée. La zone d'ouragans gagne la zone tempérée, New York , ville très peuplée, en a subi alors qu’elle est à la latitude de Bordeaux.

Se mobiliser pour la justice climatique

Le problème climatique est assez bien partagé, il est reconnu comme un sujet majeur. Mais il n'y a pas de grand mouvement dans le monde pour la justice climatique. Il existe un peu partout et tout le temps des luttes environnementales, contre des grands projets inutiles ou des aspects liés à l'eau ou autre. Mais il n’existe presque nulle part de mouvement militant permanent qui mobilise pour revendiquer que soient prises les mesures que la situation impose, Bizi au pays basque et 350.org aux États-Unis étant les seules tentatives réussies.

C'est un problème qui touche beaucoup d'aspects, il y a beaucoup de causes et de nombreuses conséquences si bien qu'il est difficile de tirer un fil quelque part dans cette pelote.

Peut-on construire quelque chose ? Est-ce le bon moment ? Oui, le monde est sensibilisé, il se passe quelque chose, à New York le 21 septembre, la marche pour la justice climatique a connu un énorme succès avec près d'un demi-million de participant(e)s, quatre fois plus qu'attendus alors que les manifestations en masse sont rares dans ce pays. Au Pérou, lors de la COP 20, on espérait 3000 personnes, il y en a eu plus de 20 000.

Comment construire un mouvement pour la justice climatique ? Comment mobiliser durablement ? Enraciner la mobilisation, pas seulement à l'occasion de la COP 21 en décembre à Paris ?

Il est nécessaire de tisser des liens avec les mobilisations et les luttes mais toujours adopter une posture positive, être constructif, proposer des alternatives (comme dans les Alternatiba) et faire dans le durable, agir localement. Par exemple, lutter pour des mesures dans les transports, dans les bâtiments. Désinvestir des énergies fossiles pour investir dans les renouvelables.

Une petite victoire à la ville de Paris, un vote a eu lieu pour ne pas investir dans un fonds lié aux énergies fossiles et le rediriger vers les énergies renouvelables. Une autre victoire : les banques se désinvestissent du projet australien Alpha Coal, leur image est en cause.

La COP 21 et la Convention-cadre

Toutes les discussions ont lieu dans le cadre de l'ONU

COP 21, c'est la 21ème Conference Of Parties. Il s'en tient une par an, depuis Rio en 1994 où il a été décidé de lancer un processus de convention-cadre des Nations Unies (CCNUCC) sur les changements climatiques. Elle se réunit 3 ou 4 fois par an sur une ou deux semaines et ce depuis 21 ans. Le protocole de Tokyo de 1995 sur la réduction des émissions de gaz à effets de serre est un accord de cette Convention-cadre. La CNUCC travaille dans deux sous-cadres le regroupement des États et celui des signataires du protocole (les États-Unis n'ont pas signé, l'Australie, le Canada se sont retirés), l'idée était de réunir les États dans un accord général. Cette ambition est abandonnée et les États s'engagent sans accord contraignant sur le niveau de réduction de gaz à effet de serre et de contribution au fonds vert. Il est abondé par les États les plus développés à destination des pays les plus vulnérables pour combattre les effets des changements climatiques. L’ONU se contente de faire l’addition de ces engagements pour vérifier qu’ils correspondent aux recommandations du GIEC. Il y a un mécanisme de surveillance pour évaluer les engagements, sont-ils fiables ou pas. C'est un sujet sensible car qui surveille qui ?

Le principe de responsabilité commune mais différenciée des États spécifie que les pays du Nord sont plus responsables que les pays du Sud.

Deux processus importants en œuvre :

L'adaptation : il va falloir changer beaucoup de choses dans nos manières de faire. Les pratiques agricoles doivent s'adapter. Par exemple les hêtres ne pousseront plus en plaine en France, seulement en zone montagneuses.

La réduction : il faut changer les modes de production d’énergie, en particulier les pays du sud.

Les négociations lors de la COP 21 ne sont pas un sujet majeur parce qu'elles n'iront pas loin, c'est plus sur le mécanisme de surveillance que l'on peut obtenir des avancées.

La Coalition Climat 21

Au niveau national français, la Coalition Climat 21 s'est mise en place assez tôt,en janvier 2014, de façon très large.

Elle regroupe en fait tout le monde, c'est-à-dire des mouvements sociaux, des associations diverses, des syndicats, des organisations confessionnelles, des ONG, ...C'est très bien mais c'est aussi difficile parce que tout le monde n'est pas d'accord sur des sujets comme le nucléaire, les mécanisme de régulation du marché, le rapport et la responsabilité des multinationales,...Cependant il règne une bonne entente dans cette coalition qui réunit beaucoup de jeunes et de femmes.

C'est important que toutes les organisations travaillent ensemble pour ne pas revivre ce qui s'est passé à Copenhague où il coexistait deux mouvements. D'un côté « Climate Action Network » le réseau des grandes ONG comme Greenpeace ou WWF, OXFAM et autres ONG de développement, qui s’étaient investis en priorité dans le lobbying auprès des différents gouvernements et de l'autre « Climate Justice Now », qui regroupe la Via Campesina (Confédération Paysanne), les Amis de la Terre, de nombreux mouvements sociaux et citoyens, regroupements de peuples indigènes. Ils refusaient les solutions du type marché du carbone et s’appuyait sur des pays comme l’Équateur et la Bolivie qui étaient à l’époque en pointe dans la défense des questions environnementales.

Aujourd'hui tout le monde sait qu'il y a une urgence climatique, il faut se mobiliser et tout le monde se retrouve dans la Coalition Climat 21.

La mobilisation

On peut faire le lien avec le TAFTA dans lequel on trouve la protection des multinationales contre les mesures environnementales, la libre circulation des énergies, les problèmes d'adaptation/réduction où les technologies sont chères à cause des brevets, il faut que tout cela saute pour les mettre à disposition des pays du Sud.

La période des élections régionales qui coïncide avec la COP 21 peut gêner plus le gouvernement que la coalition. On peut se servir des élections pour faire pression sur les candidats et obtenir des engagements locaux. Ce sont des moments d'interpellation forts dont il faut profiter.

Beaucoup de gens réfléchissent à la notion de crime environnemental, créer un tribunal spécifique pour les écocides.

Les rendez-vous

les 30-31 mai : initiatives partout en France

26-27 Septembre : grand Alternatiba, arrivée du Tour de France en vélo Alternatiba

Octobre -Novembre : marches organisées par des « groupes de foi » norvégien, allemand qui convergeront vers Paris,

29 Novembre, la veille de la COP21 mobilisation nationale ou régionale

30 Novembre-11 décembre : forum à Paris

12 décembre grande manifestation

et ça ne s'arrêtera pas en 2015, la construction du mouvement continuera.

Vous trouverez toutes ces dates dans l’agenda complet.

pour plus d'infos

www.coalitionclimat21.org facebook.com/climat21 twitter@climat21

COP 21 : Construire un mouvement pour la justice climatiqueCOP 21 : Construire un mouvement pour la justice climatique

Partager cet article

Repost 0
Published by Attac Villeneuve d'Ascq - dans Evenement
commenter cet article

commentaires

Arnaud 16/01/2017 17:09

Dommage que je n'ai pas pu être présente aux rendez-vous que vous avez programmé. J'essaierai d'être présent aux prochains !! ;)

La médiathèque d'Attac

Une rubrique sur les lectures, films, musiques qui ont marqués les militants d'Attac Villeneuve d'Ascq

Thèmes