Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • Le site de Attac Villeneuve d'Ascq
  • : Site du comité local d'Attac France de Villeneuve d'Ascq (59) à destination des militants et sympathisants. Fondée en 1998, Attac promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, sociale, économique, environnementale et culturelle dans l’ensemble du monde. Attac est un mouvement associatif altermondialiste et d'éducation populaire reconnu par l'Etat.
  • Contact

Attac ...c'est aussi

retrouvez nous sur        Facebook

 

pour plus d'informations    contactez nous 

 

ou allez visiter le site      ATTAC France

Recherche

A noter sur vos agendas

 

Pour voir toutes les dates et informations détaillées,

Suivez le lien : 

 

L'agenda complet d'ATTAC VA 
 

 

radio ATTAC

retrouvez les émissions radio d'ATTAC Lille et d'ailleurs

Angle d'ATTAC sur Radio Campus 106,6 mhz

Sociologie de Lille ! avec Fabien Desage maitre de conférences Lille 2 CERAPS samedi 17 juin 12h à 13 h

La prospérité sans croissance ! avec Jean Gadrey 20 mai 2017

Questions sur l'Europe 2ème volet  29 avril  2017

Questions sur l'Europe ! 15 avril 2017

Faut il attendre la croissance ? avec F Jany-Catrice professeur à Lille 1,18 mars 2017

 

 

 

 

21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 19:48
Billet d'humeur : 17 octobre Journée mondiale de refus de la misère  1973-2013 : 40 ans, notre regard a-t-il changé ?

Octobre 1973, date de ma première participation, à Lille aux côtés des volontaires d’ATD ¼ monde à une réunion d’information dans une école de formation de travailleurs sociaux en présence du Père joseph Wrejinski en projetant un diaporama intitulé « des hommes et des femmes sans voix » que je venais de réaliser à la demande du mouvement.

Les interviews et photos donnent la parole à des habitants du quartier de Moulins et des Bois-Blancs. Ces derniers viennent d’être relogés après la résorption du bidonville des Dondaines où vivaient plus d’une centaine de familles dans des conditions déplorables d’hygiène et de sécurité. Beaucoup d’entre-deux vivaient de petits métiers de la récupération : papiers-métaux qu’ils transportaient dans des charrettes jusqu’à l’entrepôt d’un ferrailleur au cœur de Wazemmes. Ils étaient fiers de ce travail harassant, peu rémunérateur mais qui leur permettait de garder leur dignité et de ne pas tomber dans la mendicité et l’assistance.

17 octobre 2013,je croise une famille de Roms : le père et ses fils qui ramassent la ferraille dans les bennes sur les trottoirs et les tas d’encombrants. Ils tirent chacun une carriole bricolée attachée à leurs vélos Les objets collectés débordent de leurs frêles remorques ; la récolte est prometteuse d’un petit pécule qui sera négocié auprès des récupérateurs. L’entreprise MAN a déménagé à la périphérie de la ville. Des nouveaux logements ont été construits, l’usine Leclerc est devenue la Maison Folie de Wazemmes. La création de deux stations de Métro, le rachat de courrées par des investisseurs privés ont favorisé la gentrification d’une partie du quartier en rejetant à la périphérie les petits artisans, commerçants et les populations les plus précarisées.

Entre ces deux dates, 40 ans se sont écoulés pendant lesquels notre société a su organiser la récupération de manière industrielle plutôt qu’artisanale. C’est la loi du Profit. Le ¼ monde des années 70 a perdu cette activité qui, avec quelques autres, lui permettait de survivre. Aujourd’hui, ce sont les populations roms qui renouent avec cette pratique de la débrouille.

Ils défendent leur dignité avec le même acharnement, exilés des Balkans, émigrés de l’intérieur d’une Union Européenne où les inégalités s’accroissent nourrissant des réflexes xénophobes, ils sont le nouveau visage du lumpen prolétariat en ce début du XXIeme siècle. Ils sont le visage des nouveaux parias devenus boucs émissaires d’une Europe en crise.

Plus la crise économique et sociale s ‘accentue, plus les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté se répandent, plus la crise est présentée comme naturelle, plus les pauvres sont convoqués au tribunal de l’opinion publique.

Pour en savoir plus :

Lire : « En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté ». Les éditions de l’Atelier. 192 pages , 5€ qui vient de paraître : un outil de conscientisation, un outil pour l’action

Consulter : l’Observatoire des inégalités contacts@inegalites.fr 02 47 44 63 08 www.inegalites.fr

Combien compte-t-on de pauvres en France ? Comment évolue leur nombre ? Qui est le plus concerné par la crise ? www.inegalites.fr

Philippe G, Attac Villeneuve d'Ascq et allié du mouvement ATD.

Partager cet article

Repost 0
Published by P.G Attac Villeneuve d'Ascq - dans Social
commenter cet article

commentaires

APU 03/11/2014 11:35

[Message à l'attention du rédacteur, Philippe G. Pas la peine de le faire apparaitre en commentaire]

Bonjour,

Je vous contacte pour l'association APU Fives qui vient de se créer à Lille. Nous sommes très intéressés par le diaporama dont vous parlez en début d'article : "Des hommes et des femmes sans voix". Croyez vous qu'il soit encore consultable quelque part ? Pourrions nous nous rencontrer pour en parler ?

Merci

L'APU Fives : 06.58.71.07.64 apufives@gmail.com